Avion : ce que vous avez le droit d’emmener en cabine

cabine-vide2

Comme de très nombreuses personnes en France, vous vous apprêtez à prendre l’avion dans les prochains jours. Peut-être, pour diverses raisons, n’emporterez vous qu’un bagage cabine pour votre vol. Voilà donc une bonne occasion de faire un petit récapitulatif de ce que vous avez le droit d’embarquer avec vous à bord de l’appareil.

J’entends ici vous présenter la législation en vigueur en europe. Et même si vous trouverez toujours de nombreux cas de gens qui ont commis des (petites) entorses au règlement sans se voir sanctionner, mieux vaut être prévenu !

NDR : Cet article a été mis à jour en juin 2015

On enfonce les portes ouvertes

S’il y a des choses qui font sourire dans la liste des objets interdits tellement cela semble évident, ce n’est pas le cas de tous. On passera rapidement sur les couteaux, armes à feu qui tombent sous le sens, tout comme les armes contondantes… On peut également vous refuser des objets aussi courants qu’une paire de ciseaux ou un coupe-ongles…

Les appareils électroniques

Vous êtes autorisés à emmener avec vous vos appareils électroniques. Généralement on vous demandera de passer séparément aux rayons X les plus gros (comme les ordinateurs portables par exemple). Enfin, s’il y a quelques années, passer ces contrôles avec un PC pouvait être tout un cirque, c’est désormais chose courante aujourd’hui tellement cet appareil est devenu  commun. Il en va de même pour les consoles portables, liseuses et autres lecteurs MP3 : ils passeront les contrôles “comme une lettre à la poste”.

Les liquides, gels et autres pâtes

Depuis fin 2006, de nouvelles règles plus contraignantes sont apparues en ce qui concerne le transport des liquides/gels en cabine. Désormais, vous devez rassembler tous vos liquides, pâtes et gels dans un petit sac transparent d’un volume maximum d’1 litre (ces sacs sont généralement disponibles dans les aéroports). A l’intérieur de ce sac, chacun des conteneurs doit avoir une capacité inférieure à 100mL. Vous ne pouvez donc pas emmener avec vous :

  • des flacons de plus de 100mL (même partiellement remplis)
  • plus de flacons qu’il n’en rentre dans le sac

Faites également attention à ce que l’on entend par “liquides, pâtes et gel”. Car cela englobe votre parfum, votre gel douche ou shampoing, mais aussi le dentifrice, les fromages, les bouteilles, les conserves alimentaires etc… Donc si vous ne voulez pas avoir à jeter le confit de canard de mamie lors de votre passage aux rayons X, mieux vaut vous le faire envoyer par les services postaux :)

Pour vous simplifier la tâche, vous pouvez acheter dans le commerce des trousses de toilettes prêtes à être glissées dans la valise, ou pour ceux qui préfère personnaliser à leur guise le contenu, vous trouverez également des trousses de toilettes avec un jeu de conteneurs vides qu’il vous suffira de remplir avec vos produits. Voici un exemple de chaque :

Pour plus d’infos à ce sujet là, je vous encourage à lire ce document officiel qui traite du transport de ces produits en avion.

La dimension et le poids du bagage cabine

Je soulève ce point car j’ai déjà eu plusieurs questions à ce sujet. Pour juger de l’acceptation d’un bagage cabine, le contrôleur ne va pas s’amuser à sortir un mètre pour mesurer votre valise sous toutes ses coutures. Non, pour valider la taille du bagage, les contrôleurs disposent de gabarits dans lesquels ils n’ont qu’à poser votre valise : si rien ne dépasse, vous pouvez emporter votre valise en cabine, sinon ce sera en soute qu’elle devra voyager.

Là où ça se complique, c’est sur les valeurs des dimensions. Officiellement, elles ne sont pas règlementées, mais recommandées par l’IATA (un organisme qui règlemente le transport aérien au niveau mondial). L’IATA donne donc les dimensions maximum suivantes : 55×45 cm et 25 cm de profondeur pour 10 kilos maximum… Sauf que les compagnies n’en font qu’à leur tête.

Par exemple chez Ryanair on vous annoncera des dimensions de 55x40x20, tout comme chez Easyjet, et croyez-moi, 20cm en largeur ce n’est pas beaucoup ! Chez British Airways par contre on respecte les recommandations de l’IATA. Et si Ryanair ou British Airways impose 10kg maximum, Easyjet communique largement sur le poids illimité du bagage cabine. Dans tous les cas, si vous avez un doute sur le poids de votre bagage, il existe des “pèse-bagages” de poche, assez précis, qui permette de vérifier que l’on respecte les limites de poids !

Dans la pratique, tous les gabarits que j’ai pu voir sont aux dimensions de l’IATA, donc pas de soucis de ce côté là. Et concrètement pour le poids, je n’ai jamais vu un contrôleur peser quoi que ce soit lors de la vérification des bagages à main.

Bagage cabine et compagnies Low-Cost

Si on creuse les sites des compagnies low-cost, on tombe régulièrement sur la même information : emporter avec soit une valise aux dimensions de l’IATA est possible et n’entrainera pas de surcoût. Par contre, si votre bagage dépasse les dimensions (plus réduites) annoncées par la compagnie (souvent 50x40x20cm), celle-ci se réserve le droit de faire voyager gratuitement en soute votre bagage. Et si cela n’entraine pas de frais supplémentaires, cela vous obligera tout de même à patienter à l’atterrissage pour récupérer votre bagage…

Si vous devez vous équiper et cherchez quel bagage cabine acheter, vous pouvez profiter du guide d’Amazon.fr qui vous présentera pour chaque compagnie aérienne une sélection de bagages compatibles.

La question du duty free

Évidemment, vous avez le droit d’emporter en cabine tout ce que vous achetez dans l’espace duty free des aéroports, même s’il s’agit d’objets normalement interdits. Cela s’explique par une raison simple : toutes ces marchandises ont rigoureusement été vérifiées en amont de leur mise en rayon. Au printemps dernier, j’ai donc pu par ce biais ramener de Rome plusieurs bouteilles de Lambrusco en cabine sans avoir de souci.

Maintenant que tout ceci est un peu plus clair pour tout le monde, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bon vol !

PS : Notez que je fais de mon mieux pour vous retranscrire la règlementation actuelle mais que je ne saurais être tenu responsable quant-à l’exactitude des informations de cet article et surtout l’usage que vous en faites. A bon entendeur…

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code class="" title="" data-url=""> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre class="" title="" data-url=""> <span class="" title="" data-url="">